• C'est l'actu

    Merci à ce bloggueur anglais qui s'est collé devant la télé pendant des heures, à mater des pubs pour barbie, dora et spiderman et qui a recensé un à un les mots des publicitaires pour vendre les jouets à nos enfants. Il a d'un côté classé les termes destinés aux jeux pour filles et de l'autre ceux pour les garçons.

    Un résultat édifiant à regarder sur son blog : "Boys, Masculinity, and Gender Stereotypes" Dès que j'ai le courage, je me lance pour faire pareil avec les pubs françaises...


    votre commentaire
  • Ou du moins une féministe avec mes ami-e-s-féministes-qui-partagent-mon-point-de-vue-éclairé... Je sais, ce n'est pas très glorieux. Alors je profite de ce blog pour un petit billet-confession... en attendant les votres (et aussi vos bonnes répliques, ça peut servir !) :

    - non, je ne contredis pas systématiquement mon interlocuteur quand il me dit que c'est normal que ma fille soit plus "facile" que mon fils : "c'est les hormones". Souvent, j'esquisse un geste de la main et je change de sujet. Je n'ai pas à chaque fois l'envie-le temps-l'énergie d'expliquer

    - non, je ne réagis pas à chaque fois que j'entends "c'est pas un truc-sport-boulot-activité (barrer la mention inutile) de tarlouze". Remarque souvent entendue sur mon lieu de travail mais devant laquelle je reste généralement sans voix. Bon, au moins, me rassure-je, je ne souris pas !

    - et même quand on parle de "film de filles" ou de "livres de filles", parfois, ça me fatigue de rentrer dans le débat redondant du "les films-livres-bds-disques ont-t-ils un sexe ?"

    Et vous, trouvez vous toujours l'énergie, la répartie, l'envie pour répondre à ce petit sexisme du quotidien ?


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires