• Etre de bons parents

    A l'occasion de la révision des lois bioéthiques à l'assemblée nationale cette semaine, la France va réaffirmer sa vision ultra-conservatrice de la famille : l'aide à la procréation restera réservée aux couples hétérosexuels. Rien pour les homosexuels et les célibataires, conditions très restrictives d'accès à la PMA pour les hétéros. Voir le très bon article de Rue 89.

    Parallèlement, dans le petit monde de l'aide sociale à l'enfance, la mode actuelle est de maintenir coûte que coûte le lien parent-enfant et ce quelque soit le degré de nocivité de ce lien (maltraitance physique, sexuelle ou morale) et quelqu'en soient les conséquences pour l'enfant.

    On comprend donc qu'en France le parent biologique est toujours le bon parent, quoi qu'il fasse. Au contraire, celui qui ne parvient pas à procréer par les voies dites naturelles est toujours suspect de vouloir des enfants pour son plaisir et sa satisfaction personnelle, ce qui ne peut faire qu'un mauvais parent.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :