• Jean a deux mamans... très sexuées

    Bleu pour les garçons, rose pour les fillesComme nos enfants vivent dans un milieu hyper hétérosexué et qu'on veut quand même qu'ils sachent que les princesses peuvent aussi aimer les princesses (selon le joli titre de la BD de Lisa Mandel... Marseillaise), on a acheté l'année dernière "Jean a deux mamans" de Ophélie Tixier.

    C'est simple et joliment dessiné : Jean a deux mamans, une qui l'a porté dans son ventre et deux qui l'aiment et l'élèvent.

    Les enfants adorent et moi aussi jusqu'à que je réalise que les deux mamans restaient très stéréotypées : il y a la maman enceinte, qui coud des déguisements, fait des gâteaux et console. Et l'autre maman, qui répare, peint la chambre et fait le cheval.

    Bref, il y a le parent version maman du couple hétéro-classique et le parent version papa... Mais peut-être que je regarde un peu trop les détails d'un livre pour enfants, par ailleurs, plutôt réussi.

    Et je me demandais : quand on parle d'amour avec nos enfants, doit-on leur ouvrir le champ des autres sexualités ? Sachant que dès la maternelle, ils se retrouvent dans des schémas très classiques avec "l'amoureux" même s'il peut changer de prénom fréquemment.

    Avec ma fille, j'essaye de parler aussi d'amoureuse, mais elle n'a jamais posé de questions ou relevé quand je rajoute "amoureuse" après "amoureux". Je me dis que ça laisse ouverte cette possibilité qui n'est finalement pas très présente dans sa vie de tous les jours.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    catherines06
    Vendredi 18 Février 2011 à 23:24

    C'est intéressant de regarder les rôles sexués des deux mamans. On peut se demander comment ça marche dans les couples homo. est-ce que le fait d'être homo met forcément à l'abri des représentations sexuées ? ce n'est peut-être pas aussi simple.

     

    2
    clééé
    Mercredi 23 Février 2011 à 19:54

    Hum ce livre n'est visiblement pas à l'abris de clichés... Je pense cependant que c'est plutôt positif... J'ai 24 ans et les livres pour enfants des années 90 n'évoquaient absolument pas l'homosexualité !

    3
    mauvaisgenres Profil de mauvaisgenres
    Jeudi 24 Février 2011 à 22:06

    Oui je pense aussi que c'est malgré tout positif, surtout qu'il s'adresse vraiment aux tous petits...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :